mer. Déc 7th, 2022

La Vendée est un secteur français très attractif et touristique car il contient beaucoup d’histoire de France, notamment au Moyen-Âge. La Guerre de Vendée fait partie des histoires célèbres marquées par ses sites historiques tels que le Logis de la Chabotterie et le Refuge de Grasla. Certains lieux ont conservé toutes les civilisations, d’autres ont été touchés mais tentent encore de restituer leur ancienne authenticité. Si vous voulez trouver le temps de plonger, voici quelques endroits à explorer en Vendée.

Le Refuge de Grasla

C’est un village au coeur de la forêt de Grassla. Lors des guerres de Vendée de 1793-1794, les riverains s’y réfugient pour se protéger de la répression menée par le général Turreau.

Il se compose principalement de femmes, d’enfants et de personnes âgées. Ils ont construit leurs huttes avec des rondins et des feuilles comme abri, et de grandes branches de chênes les ont protégés de la pluie.

Les bâtiments se sont estompés avec le temps, mais ont ensuite été reconstruits pour montrer les conditions de vie des paysans expulsés par l’IRA.

D’ailleurs, sachez que si vous souhaitez voir plus sur Vendée, pour un séjour à Puy du Fou , ce grand parc organise des spéctacles incroyable pour raconter l’histoire.

Le logis de la Chabotterie

C’est un haut lieu du tourisme en Vendée. Le Logis de la Chabotterie est un château à l’architecture typiquement Poitevine, classé Monument Historique en 1958. Il a été construit vers le 14ème siècle par la famille Chabot.

Ce lieu marqua la fin de la résistance vendéenne. En 1796, le général François Athanase Charette de La Contriedit Charette y est arrêté. Charette était un soldat français qui dirigeait les armées catholique et royale du Bas Poitou et du Pays de Retz. Il joua un rôle important dans les guerres de Vendée et fut appelé “Roi de Vendée” par Napoléon Ier. C’était un très grand homme leader, impulsif et grand séducteur.

Le château de Saint-Mesmin

Inscrite aux Monuments Historiques, la Forteresse de Saint-Mesmin fut le siège du seigneur médiéval Pierre de Montfaucon. Un tout autre spectacle, mis en valeur par son château de 28 mètres de long, ses extraordinaires passerelles et son pont-levis. Vous y trouverez de nombreux vestiges médiévaux : salles meublées, escaliers à vis, chapelles, etc. C’est une tout autre facette de la Vendée.

Pour commémorer cet événement de la guerre de Vendée, une croix a été placée sur le site.

Enfin, comme partout en France, la Vendée connaît des manifestations paysannes entre 1789 et 1792, mais c’est lors de la taxation massive de 1793 (recrutement massif pour l’armée révolutionnaire) que la rébellion vendéenne commence à éclater. La guerre a duré plus de trois ans, a traversé plusieurs phases et s’est terminée au début de 1796. Les pertes humaines ont été lourdes, avec plus de 200 000 morts et d’importantes destructions.

By Damien

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *