mer. Sep 22nd, 2021
Quel est l'importance de la sécurité des outils à main ?

Alors que certaines de ces blessures seront mineures, d’autres causeront des dommages physiques à long terme et auront des effets durables sur la vie des employés et leur capacité à travailler. Même l’humble tournevis peut provoquer des lacérations douloureuses ou des blessures par perforation s’il glisse parce que la pointe est usée ou que la mauvaise taille est utilisée. De même, les employeurs devraient demander si leurs employés savent que seules des pinces anti-étincelles doivent être utilisées à proximité de matériaux combustibles. Si les blessures liées aux outils à main sont courantes dans un lieu de travail, il est peut-être temps pour l’organisation de repenser ses procédures de santé et de sécurité. Une responsabilité définitive existe en droit pour la protection des salariés contre de tels risques, et les accidents peuvent s’avérer très coûteux pour les employeurs qui ne prennent pas les mesures appropriées.

Adapter les procédures de santé et de sécurité

Chaque lieu de travail est différent. Une évaluation complète des risques est donc la première étape essentielle pour une utilisation plus sûre des outils à main. Cela permettra d’identifier le niveau de risque, qui sera plus important en cas d’utilisation des outillages à main en hauteur par exemple. Une évaluation des risques concentrera également l’attention sur ceux qui sont les plus vulnérables aux dommages, tels que les nouveaux travailleurs ou ceux qui ont moins de formation, et détaillera les mesures qu’un employeur a déjà prises pour réduire ou éliminer les risques. Une évaluation des risques terminée devrait permettre à un employeur d’adapter les mesures de santé et de sécurité non seulement à son environnement unique, mais aussi à sa main-d’œuvre, en tenant compte des tâches quotidiennes et en couvrant les besoins spécifiques des personnes qui composent son équipe.

Plus d’informations, elle couvre même une utilisation minimale telle que l’arrêt et le démarrage, ainsi que la réparation, l’entretien et le nettoyage de l’équipement en question. Ses orientations et obligations s’étendent à l’utilisation d’équipements dans les zones communes et les lieux de travail temporaires tels que les chantiers de construction.

Le bon sens ne suffit pas

Lorsqu’il s’agit d’outils à main, il est crucial de reconnaître qu’il n’est pas approprié de se fier simplement au bon sens ; un employeur a le devoir de décrire les dangers possibles pour les travailleurs et de les aider à trouver des méthodes de travail meilleures et plus sûres. Les conseils pour les employés peuvent inclure les vêtements et les chaussures à porter, des conseils pour vérifier que le sol sous eux est sec et exempt de risques de trébuchement et pour prendre des pauses régulières après le travail répétitif, et des rappels pour vérifier qu’ils ne se tiennent pas dans une position inconfortable et avoir suffisamment de lumière pour travailler en toute sécurité.

Le stockage des outils doit également faire l’objet d’une formation des employés, car les outils mal rangés peuvent devenir des objets en chute ou des risques de trébuchement et causer des blessures à d’autres personnes. En savoir encore une fois, la responsabilité de fournir un stockage adéquat et de s’assurer que des processus sûrs sont suivis incombe fermement à l’employeur. Bien faire les choses protégera non seulement les employés et les visiteurs, mais contribuera également à créer un lieu de travail sûr et productif et permettra aux entreprises d’éviter toute perte financière inutile.

 

By Damien

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *