mar. Oct 26th, 2021

Il existe une catégorie de consommateurs qui effraient de nombreuses entreprises. Il s’agit des mauvais payeurs. C’est une catégorie de clients qui apparaissent de plus en plus ces derniers temps. Il est donc normal que les entreprises se mettent à trouver des solutions pour éviter ces derniers, pour obtenir leur argent ou tout simplement se prémunir contre les mauvais payeurs. 

La bonne méthodologie de relance des factures et les procédures

Les mauvais payeurs  sont en général les clients qui ne donnent plus de nouvelles en général. Il est donc normal de faire suivre de près les factures de ces derniers, de les relancer ou encore d’avoir toutes les informations pertinentes sur les clients en question. Après tout, lorsqu’une entreprise rencontre des mauvais payeurs ils doivent passer leurs temps à relancer leurs clients que ce soit pour des retards de paiement, des factures qui s’égarent et ainsi de suite. Il est donc conseillé aux entreprises de connaitre le processus d’achat de leurs clients dans un premier temps. En effet, c’est un excellent moyen pour éviter toutes mauvaises surprises. Il est aussi conseillé d’encadrer les factures ainsi que les conditions générales de vente. Pour faire simple, il faut que la date de paiement fasse partie des mentions obligatoires à faire apparaître sur la facture ainsi que les conditions générales de vente. Pour ce qui est de la relance client, cette méthode n’est pas considérée comme étant la plus efficace surtout lorsqu’elle est faite par courrier simple. La relance par appel est bien plus directe et plus efficace. 

Savoir prévenir pour les impayés dans le domaine freelance

Les interlocuteurs doivent savoir qu’il n’existe pas un type de mauvais payeurs, mais plusieurs. Ainsi, les mauvais payeurs sont nombreux à circuler actuellement. Pour prévenir les impayés surtout dans le domaine freelance, il existe des conseils à suivre. Ces conseils sont notamment d’être clair sur les tarifs. En effet, une communication vraiment claire concernant le prix de la prestation et des modes de facturations permettent de prévenir les retards ainsi que les impayés. Un autre excellent moyen pour prévenir est de se faire payer à l’avance. Il faut dire que le paiement anticipé de tout ou d’une partie des prestations est la solution pour éviter tout écart de trésorerie. Il existe deux procédés pour le paiement anticipé. L’un est de demander un acompte allant jusqu’à 50% et l’autre est de demander un paiement anticipé de 100%. Il est important d’être irréprochables en ce qui concerne les mentions légales et obligatoires à inscrire sur les devis et factures en général.

La situation du mauvais payeur

Il faut savoir que le mauvais payeur subit en général une dégradation forte de son image. Surtout lorsqu’il est question d’une entreprise. Que ce soit le cas d’un particulier ou d’une entreprise la plus grande conséquence est de ne plus avoir de crédit auprès des professionnels. En effet, un débiteur défaillant est en général quelqu’un qu’il s’agisse d’un particulier ou d’une personne morale qui va gaspiller le capital confiance dont il dispose. De plus, les conséquences des retards d’encaissement sont considérées comme un malus pour la santé financière du créancier. Après tout, il existe de nombreux cas où les mauvais payeurs entrainent la faillite de leurs fournisseurs. Un point important que tous les interlocuteurs doivent garder à l’esprit c’est que le principe du commerce c’est avant tout de vendre et d’encaisser le produit de la vente. L’argent est ainsi nécessaire partout entre les parties présentes au contrat.

By Damien

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *